«Ces élèves ont d’abord des problèmes sociaux et économiques»

Lu sur « Médiapart »

12 novembre 2019 au collège Béranger de Péronne (Somme), classe de 5e. « En français, on tombe de haut parfois. Qu’est-ce qu’il s’est passé en école primaire ? Pourquoi certains élèves ne maîtrisent pas quelque chose d’aussi basique que le présent de l’indicatif en arrivant au collège ? », s’interroge K L avant de reprendre : « Il faut tout expliciter avec des mots simples et bien faire reformuler par l’élève pour s’assurer qu’il a compris. Pourtant, certains élèves de Segpa ont une maturité étonnante. Ce sont des élèves attachants, qui ont très peu confiance en eux et pas plus envers l’institution scolaire surtout lorsqu’ils ont été en échec dès la primaire. Ils vont tester l’enseignant, voir s’il est vraiment là pour eux ou s’ils vont être laissés de côté comme d’habitude. J’ose espérer qu’à la fin de la 3e, ils ont un peu plus confiance en eux. »

« On ne peut pas faire de folies quand on est enseignant. 1600 € par mois alors que j’ai un niveau BAC + 5, ce n’est pas cher payé. Certes, il faut rajouter une prime Segpa de 200 € et 150 € de prime REP, ça reste insuffisant. Après, il y a bien sûr ces fameux échelons d’ancienneté. »

Pour voir la suite de ce reportage prenant sur les élèves en difficulté:

https://www.mediapart.fr/studio/portfolios/ces-élèves-ont-dabord-des-problemes-sociaux-et-économiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s